Le coaching de pilotage

Dans une optique de développement des organisations et de mise en intelligence collective le coaching de pilotage tient un rôle central.

Il vise à faire travailler l’équipe (en général le comité de direction) sur 4 points clé souvent bloquants.

Point 1 : Mettre en lumière les freins qui empêchent les différentes composantes de l’organisation de s’adapter et de se responsabiliser,

Point 2 : Meta-communiquer sur le processus de transformation. Le faire passer de l’implicite à l’explicite,

Point 3 : Favoriser l’émergence des besoins de chacune des parties prenantes au processus et des demandes correspondantes,

Point 4 : Contribuer à élaboration des actions opérationnelles et des dispositifs de management destinés à réguler ou à fluidifier les processus.

C’est le travail à la fois successif et simultané sur ces 4 points qui permettra, en générant une dynamique de développement de l’intelligence collective,  à l’organisation de devenir de plus en plus féconde.

Lorsqu’on parle de « points » notre culture cartésienne tend à nous les faire imaginer  suivant une structure linéaire et temporelle. Mais nous sommes dans un univers complexe, peu compatible avec la linéarité et la succession prévisible d’événements. Ils doivent plutôt s’imaginer sur une spirale, un colimaçon, avançant avec le temps, chaque point étant présent à plusieurs reprises sur la spirale. Et de manière non prévisible puisque interdépendants les uns des autres mais aussi d’un environnement complexe. Au coach de travailler en intelligence de situation, pour tirer profit de cette imprévisibilité et s’en servir pour faire grandir l’équipe.

On trouvera dans cette approche des éléments à mettre en parallèle avec le travail sur la vision et ses six niveaux. Notamment parce que le coaching de pilotage, en favorisant la mise en alignement, la prise en compte des freins et des besoins de chacun, facilite la co-élaboration des priorités stratégiques et la mise en œuvre des plans d’actions, éléments clés du déploiement de la vision.

Laisser un commentaire