La flèche et la cible

 » L’archer a un point commun avec l’homme de bien : quand sa flèche n’atteint pas le centre de la cible, il en cherche la cause en lui-même. « 
Confucius
Pour rappeler aux équipes qui le perdent de vue que la cause de nos  échecs est le plus souvent endogène…
J’aime à utiliser cette citation quand mes interlocuteurs commencent un peu trop à se tourner vers les autres, vers le marché, vers l’environnement pour expliquer et  justifier leurs difficultés. En général, la comparaison fait mouche et incite à la réflexion.

Une réflexion au sujet de « La flèche et la cible »

  1. Ping : Les 3 enveloppes… | Construire demain

Laisser un commentaire