Impliqué ou concerné ?

Pas toujours facile d’expliquer la différence entre impliqué et concerné ?

Je trouve l’explication qui suit « so british » et tellement éclairante que je ne résiste pas à l’envie de vous la livrer :

– Dans les œufs au bacon, la poule est concernée, le cochon est impliqué !

Simple, incontournable et so british, je vous avais prévenu…

La filière inversée…

A la fin des années 50 John Galbraith prenait à contre-pied les tenants de l’économie néo-classique, affirmant que le concept d’économie de marché ne faisait pas sens.

Dans l’économie de marché, c’est le client roi qui par sa demande oriente la production des entreprises. Or Galbraith nous dit« que nenni » : ce sont les grandes structures, les « firmes », qui à grand renfort de marketing en amont puis de publicité et crédit à la consommation en aval font acheter aux consommateurs ce qu’elles ont décidé de produire pour des raisons qui leur sont propres et n’ont rien à voir avec une demande formulée par le marché. C’est ce qu’il nomme la « filière inversée » par opposition à la filière directe (dans laquelle c’est la demande qui oriente l’offre)

Force est de constater que la plupart des innovations créatrices de richesse ne sont pas issues d’une demande des consommateurs : pas de demandes consommateurs initiales pour un quelconque ordinateur personnel, ni internet, ni GSM, ni sans doute télévision, ampoule électrique ou hypermarché pour n’en citer que quelques unes. Or ces quelques inventions ont à la fois changé nos vies et créé de la richesse. L’approche de Galbraith est plus que jamais d’actualité à la croisée des vingtième et vingt et unième siècles. Continuer la lecture

Les SCOP, pas si ringardes…

Comme beaucoup, je pense, j’avais une image un peu ringarde des Sociétés Coopérative Ouvrières de Production: Les SCOP.

Je remâchais quelques idées reçues à leur sujet :  » C’est un chant du cygne pour les entreprises en difficulté », « ça ne fait pas de bénéfice », « c’est réservé à certains type de métiers », « c’est peu motivant pour les dirigeants et l’encadrement » et « ça ne peut pas avoir d’investisseurs extérieurs, donc ça ne peut pas se développer ».

Et puis ( sérendipité oblige) hier en cherchant autre chose sur le Net, je tombe sur une entreprise qui fait du conseil et de la formation organisée en SCOP. Un clic plus loin je me retrouve sur « le site  » des SCOP. Le choc !

J’y ai découvert un modèle moderne, fiable, viable, très « développement durable » et faisant la part belle à l’entreprise en tant qu’aventure collective.

Je le pensais réservé aux imprimeries de province moribondes ( entendons nous bien je n’ai rien contre les imprimeries ni contre la province !). Continuer la lecture

Les meilleurs professeurs…..

« Les meilleurs professeurs sont ceux qui vous montrent où regarder mais qui ne vous disent pas ce qu’il y a à voir. »

Une très belle et vraie citation  qui renvoie immanquablement à la posture de coach.

Mais elle m’interroge aussi sur la force des réseaux sociaux et la fiabilité de l’information sur internet. Séduit par la citation, j’ai voulu savoir qui est Alexandra K Trenfor ( l’auteure supposée) et je l’ai googlée….Retour étonnant, Alexandra K Trenfor, si tant est qu’elle existe a purement et simplement disparu derrière sa citation ! Une seule citation, toujours la même, à grand coup de blog, tweet et retweet . Peut être Alexandra K Trenfor n’est elle que sa citation…